Comment choisir un onduleur ?

Article publié le 12 - 11 - 2018 par agcomee dans la categorie: > auto/moto    Share on Google+ Share on Tweeter Share on Facebook

Les onduleurs transforment le courant continu en courant alternatif et se substituent au secteur en cas de coupure de courant. Ils permettent ainsi aux utilisateurs de sauvegarder des travaux en cours. L’onduleur filtre l’électricité reçue, régule la tension et fournit du courant de qualité. Ils sont alors des appareils essentiels à la protection des électroniques, dont le choix ne saurait être pris à la légère.


La puissance

Le premier critère de choix d’un onduleur est sa puissance qui est liée à la consommation totale des appareils qu’il doit suppléer. Pour ne pas se procurer un appareil inefficace, il est important de faire la somme de la consommation des matériels à connecter. Cette étape est nécessaire pour vérifier la capacité de l’accessoire à fournir le courant indispensable. Si vous recherchez un onduleur pour protéger des appareils informatiques, déterminer la consommation peut être difficile. Généralement la consommation est exprimée en Watts sur ce type d’appareil. Vous pouvez effectuer une conversion d’unité en divisant le Watt par 0,66 pour obtenir la puissance en Volt Ampères. En ayant cette puissance approximative, vous aurez plus de facilité à choisir parmi les modèles.

Le type d’utilisation

L’onduleur se choisit également en fonction du type d’activité que l’on souhaite effectuer. Vous pouvez trouver l’équipement le mieux adapté pour vous dans l’une des trois catégories disponibles. En fonction du mode d’utilisation, on distingue d’abord les onduleurs ON-LINE. Ils sont compatibles avec tous types d’environnement électrique, peu importe le degré de perturbation. Ils reconstituent le courant en permanence avec un signal parfait et régulé. Ceci les rend utilisables pour les systèmes de fortes consommations telles que les applications industrielles ou les gros serveurs informatiques.

Ensuite les onduleurs IN-LINE sont regroupés dans la catégorie moyenne. Ils peuvent être utilisés pour alimenter des périphériques divers tels que des modems ou des installations de jeux. D’autres appareils multimédias ou bureautiques peuvent également y être branchés en milieu urbain. Ce type d’onduleur est reconnu pour sa polyvalence et son temps de conversion court. Enfin, les onduleurs OFF-LINE ont un temps de substitution trop long qui les rend utilisables uniquement pour les utilisations basiques. En résumé vous pouvez mettre un PC de bureau sur un onduleur OFF-LINE. Une grande alarme, un vidéoprojecteur ou certains appareils électroménagers doivent être branchés sur un ON-LINE. Le groupe électrogène ou le Home Cinéma seront connectés à un convertisseur IN-LINE.

Quel onduleur pour quel type de défaillance ?

En matière de défaillance, assez d’éléments peuvent perturber la réception du courant électrique. En raison de leur faible capacité, les onduleurs OFF-LINE ne peuvent pas corriger les défauts. Seuls les onduleurs IN-LINE et ON-LINE sont en mesure de pallier les défaillances électriques. En matière de chute de tension, la fonction de régulation automatique de voltage remonte la tension jusqu’à la normale. Cette même fonction règle les problèmes de surtensions en abaissant la tension.

En cas de coupures, vos appareils sont alimentés par les batteries de ces deux types d’onduleurs. Les pics sont éliminés grâce à la fonction parafoudre qui lisse la courbe de tension de sortie. Quant aux bruits qui peuvent devenir très désagréables, ils disparaissent lorsque l’onduleur filtre les différentes ondes qui interfèrent. Il faut noter que si vous avez des, il n’y a que les onduleurs ON-LINE pour les régler.